Belgrado juega a la división

° Sandžak de Novi Pazar : le gouvernement serbe cherche toujours à «diviser pour mieux régner»
Le Sandžak de Novi Pazar, région méridionale de Serbie à majorité bosniaque musulmane, fait face à une très grave crise économique doublée d’une crise politique et religieuse. Dans ce contexte, Belgrade joue la carte des divisions, ce qui radicalise la population et fait monter le courant extrême du mufti Zukorlić. Selon Esad Džudžević, qui dirige le Conseil national bosniaque, il faut que d’abord que Belgrade donne au Sandžak une autonomie régionale. Interview.

Retrouvez notre dossier :
Le Sandžak de Novi Pazar, nouveau « baril de poudre » des Balkans ?
Une minorité bosniaque mal insérée en Serbie, deux communautés islamiques rivales, des partis politiques qui s’entredéchirent et Belgrade qui joue depuis des années la politique du pire : le Sandžak de Novi Pazar est-il vraiment le nouveau « baril de poudre » des Balkans ?

et nos derniers articles :

Serbie : la Turquie propose sa médiation dans le Sandžak de Novi Pazar
Serbie : « le scénario kosovar ne se répétera pas dans le Sandžak »
Sandžak de Novi Pazar : le mufti Zukorlić réclame des observateurs européens

2-VI-11, courrierdesbalkans