brote armado en el norte de Kosovo

Bulletin spécial : flambée de violence dans le nord du Kosovo

° Flambée de violences dans le nord du Kosovo, retrouvez tous nos articles :

Kosovo : « union sacrée » et enthousiasme patriotique
L’opération lancée lundi soir par les unités spéciales du KPS pour reprendre le contrôle des postes frontière du nord du Kosovo suscite l’enthousiasme de la population, et un réflexe encore inédit « d’union sacrée ». L’opposition soutient l’action du Premier ministre Thaçi - l’enjoignant seulement de ne pas céder et de la poursuivre « jusqu’au bout ». Pourtant, le KPS s’est retiré des postes frontières, et le Conseil de sécurité de l’ONU doit se pencher aujourd’hui sur la situation. Revue de presse.

Kosovo : le poste de Jarinje est en flammes
De très graves incidents ont éclaté mercredi soir, peu après 19 heures, aux abords du poste frontière de Jarinje, près de Leposavić, dans le nord du Kosovo. Plusieurs dizaines de jeunes Serbes ont incendié le poste frontière. Des coups de feu ont également été entendus. À la demande de la Serbie, le Conseil de sécurité se réunit en urgence jeudi matin.

Nord du Kosovo : regain de tension, les Serbes accusent la Kfor de prendre le parti de Pristina
Alors que la tension semblait sur le point de retomber complètement ce midi, elle est de nouveau à son comble. Les Serbes accusent la Kfor de violer l’accord conclu la veille en permettant la présence de policers et de douaniers albanais dans les deux postes frontières du Nord. Les barrages se sont donc renforcés. Mitrovica a décrété l’état d’urgence.

Tensions dans le Nord du Kosovo : la nuit a été calme malgré la mort d’un policier albanais
Selon un accord conclu avec la Kfor mardi en fin de journée, la police de Pristina devait se retirer dans la matinée des deux postes frontières du Nord du Kosovo. De leur côté, les Serbes devaient lever tous les barrages routiers. Alors que la situation semblait se calmer, la tension est de nouveau remontée, les Serbes accusant la Kfor de ne pas respecter l’accord.

Tensions dans le Nord du Kosovo : fusillade près de Zubin Potok
Selon l’agence Tanjug, une fusillade a éclaté à Varage, près de Zubin Potok. Elle aurait opposé une unité du KPS venue tenter de reprendre le poste frontière de Brnjak à des Serbes qui bloquaient la route. Après quelques tirs échangés, les policiers kosovars auraient rebroussé chemin vers la partie albanaise du Kosovo. Un membre du KPS aurait été grièvement blessé dans la fusillade.

Pristina essaie de prendre le contrôle des frontières : très fortes tensions dans le nord du Kosovo
Lundi soir, les unités spéciales du KPS ont pris le contrôle du poste de Brnjak, dans le nord du Kosovo, essayant également de reprendre celui de Jarinje, près de Leposavić. Les Serbes locaux ont établi des barricades pour les bloquer. La KFOR s’est déployée. Des tirs d’armes automatiques ont été entendus dans la nuit. Belgrade demande des explications.

Retrouvez notre dossier :
Le Nord du Kosovo : une zone toujours sous haute tension

Majoritairement peuplé de Serbes, le nord du Kosovo échappe toujours au contrôle des autorités de Pristina. La zone, sinistrée économiquement, vit sous perfusion de Belgrade, qui y maintient des institutions parallèles. Et chaque tentative de Pristina d’imposer ses règles provoque la colère de la population locale. Les événements de la nuit dernière ne sont que l’énième réplique d’une longue série d’affrontements qui émaillent régulièrement cette « zone dangereuse », selon Eulex. D’où une présence militaire internationale encore massive.

Retrouvez le Courrier du Kosovo
28-VII-11